16 octobre 2005

l'impossible adieu

JIN,

Un adieu impossible

Les jours, les semaines, les mois passent sans que je puisse t’oublier. Il n’y pas un jour qui se passe sans que pense à toi. Le matin à mon réveil, la journée dès que mon esprit arrive à s’évader, le soir en cherchant le sommeil, tous moments de la journée… mon cœur pleure ton absence. Je voudrais crier sur les toits que tu me manques mais je suis bâillonné, enchaîné !!!

JIN  251

I miss you, you can’t imagine how much!

Tu me manques

I can’t forget you, my heart cry your lack!

My soul wander in the space in your research.

I miss you.

Je n’arrive pas à accepter, de ne plus jamais te revoir, ne plus jamais sentir vibrer mon cœur quand tu es près de moi, vivre avec des souvenirs alors que tu es tellement proche de moi, tellement présente en moi .

71

Pourquoi la seule solution serait elle la fuite ????

Posté par NOT INDIFFERENT à 10:59 - Commentaires [1] - Permalien [#]


29 septembre 2005

?Jin?

Voila 3  semaines que j’essaie de faire définitivement le deuil de Jin mais sans succès. Je voudrais pouvoir la détester mais je n’y arrive pas. Je regrette même ce que j’ai écris quelques lignes plus bas en disant que j’aurais voulu ne jamais la rencontrer.

Je pense encore tous les jours à elle. Je continue à espérer un signe, un email, un SMS, pouvoir la croiser dans la rue, au supermarché … j’ai tant de chose à lui dire, à lui demander. Je ne suis même pas certain d’oser lui adresser la parole si ça devait se produire, peur de la réaction, peur de ne pas trouver les mots, peur d’avoir mal… pourquoi ?

Pourquoi est ce que c’est si difficile ? Pourquoi est ce qu’aimer quelqu’un serait un crime? Pire encore quand les sentiments sont partager !!!!!!!!!!!!

tristesse

Posté par NOT INDIFFERENT à 21:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 septembre 2005

larmes_de_sang

Posté par NOT INDIFFERENT à 19:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 septembre 2005

Adieu jin

 

Je viens de supprimer toutes les pages de mon Blogue avec le cœur en larme et brisé. J’avais lancé une bouteille à la mer en espérant retrouver celle qui avait pris une grande place dans mon cœur depuis 2 ans.

Celle à qui j’ai ouvert mon cœur,

Celle pour qui j’aurais fait n’importe quoi.

Celle qui disait m’adorer.

Celle qui disait que je lui manquais en pleurant.

Celle qui disait être heureuse de me connaître.

Celle qui disait que j’avais pris place dans son cœur pour toujours.

Celle avec qui je croyais pouvoir tout partager.

Celle avec qui je pensais avoir développé quelque chose que l’on rencontre rarement, une amitié, une complicité, de l’affection... imperméable à toutes les turpitudes du monde. Je croyais que sa rencontre faisait partie des meilleures choses qui me soient arrivées et que personne n’y changerait jamais rien.

Et aujourd’hui, je me sens trahi, humilié, bafoué comme jamais, traité comme un malfaisant, menacé pour avoir seulement osé lui dire bonjour.

  Je pensais que ce n’était pas possible, mais pourtant je voudrais ne jamais l’avoir rencontré.

Moi qui n’ai plus pleuré depuis de longues années, J’ai les larmes au bord des yeux en écrivant ses quelques lignes.

C’est une atroce leçon de vie que je ne souhaite à personne, mon seul souhait aujourd’hui c’est oublier, l’oublier, t’oublier, tout oublier en espérant que le fait de l’écrire et le partager m’aidera.

Posté par NOT INDIFFERENT à 19:34 - Commentaires [4] - Permalien [#]